PROTECTION-RÉSERVES › Programmes spécifiques

Fil des billets

Gravelot à collier interrompu : Plan Régional d'Actions

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

---> Rapport AESN 2009 : télécharger !


4. Le Plan Régional d'Actions "Gravelot à Collier Interrompu en Basse-Normandie"


---> 6.Doc de présentation : télécharger !

Logo du PRAGCI

Ce plan régional d’actions aura pour animateur le Groupe Ornithologique Normand dans le cadre d’une délégation formalisée avec la DREAL et l’Agence de l’Eau Seine Normandie.
Ce plan régional s’apparente dans la méthode et l’organisation à un plan national d’actions. Il est susceptible d’être renouvelé en fonction d’une évaluation au terme de la première période triennale. La DREAL et l’AESN informent les communes et communautés de communes concernées du lancement de ce Plan Régional d’Actions.
Le GONm se positionne en assembleur de compétences en partenariat avec les différentes structures intervenant sur la connaissance, la gestion des espaces naturels et les mesures de protection de l’espèce :

  • le Conseil Régional de Basse-Normandie,
  • le Conseil Général du Calvados et le Syndicat Mixte Calvados Littoral espaces naturels (SMCLEN),
  • le Conseil Général de la Manche et le Syndicat Mixte des Espaces Littoraux de la Manche (SyMEL),
  • le Conservatoire du littoral (CEL),
  • le Parc Naturel Régional des Marais du Cotentin (PNRMCB),
  • les réserves naturelles nationales (RNN).

Le plan régional d’actions comprend trois axes de travail :

  1. Des actions d’études visant à l’amélioration des connaissances de l’espèce et des habitats qu’elle occupe
  2. Des actions de protection des sites de reproduction et de perspectives d’évolution de l’habitat liée aux changements climatiques
  3. Des actions de communications


Des perspectives d’élargissement du projet au niveau national sont envisagées (recensement national et organisation d’un colloque (inter) national).

4.1. Axe 1 : connaissances

Les actions proposées pour la connaissance de l’espèce et de son habitat ont pour objectifs principaux :


a) d’actualiser les recensements de la population nicheuse de gravelot à collier interrompu par des recensements exhaustifs de l’ensemble de la population régionale sur chacune des trois années du plan régional d’actions ;

Photo d'un mâle de Gravelot à collier interrompu (Christophe Perelle)

--> 7a (word) Fiches de recensement vierge en téléchargement

--> 7b (pdf) Fiches de recensement vierge en téléchargement

b) d’évaluer le succès de la reproduction pour un échantillon de nids, afin de mesurer l’importance relative des différentes causes d’échec et de mesurer, autant que faire se peut, l’impact des mesures de protection mises en place sur certains sites ;

Photo suivi de nid (James Jean-Baptiste)

c) de déterminer finement les transferts de population d’un secteur à l’autre et d’une année à l’autre en fonction des événements naturels ou anthropiques qui ont affecté les différents secteurs ;

Poussin entouré de bagues (James Jean-Baptiste)

Photo d’un mâle bagué (David Vigour)


d)d’affiner la définition de l’habitat du gravelot à collier interrompu dans l’optique de proposer des solutions aux changements de cet habitat, voire à sa disparition, en liaison avec les changements climatiques.

---> 8a (doc) fiches habitat vierge en téléchargement

---> 8b (pdf) fiches habitat vierge en téléchargement

4.2. Axe 2 : protection

Différentes expérimentations ponctuelles ont déjà été menées par le GONm ou d’autres structures comme le SMCLEN en Normandie sur les secteurs de nidification du gravelot à collier interrompu ainsi que dans d’autres régions (Bretagne par exemple). Sur la base des expérimentations antérieures ayant prouvé leur efficacité, l’objectif du Plan Régional d’Actions est de mettre en œuvre une véritable stratégie de protection de l’espèce coordonnée sur l’ensemble de la région et reproductible dans le temps. Selon les secteurs, les principales causes d’échecs sont identifiées et le système de protection le plus adapté devra être proposé avec un suivi précis du succès reproducteur afin d’évaluer la mesure. Des sites témoins à proximité de ces systèmes de protection seront nécessairement suivis par soucis de comparaison. Ces opérations pourront être mises en œuvre par le GONm, les partenaires du Plan Régional d’Actions (SMCLEN, SyMEL, PNRMCB) ou encore les collectivités locales.


Ainsi pour 2010 sont programmées :

Secteur de la baie d’Orne : installation d’un enclos sur une zone à forte densité de la plage de Merville-Franceville par le SMCLEN (opération déjà mise en place en 2009) avec information et sensibilisation des kite-surfeurs comme en 2009 et des promeneurs.

Autocollant gravelot jaune surfeur
Enclos baie d’Orne (Rosine Binard)

Secteur nord de la côte des havres : canalisation de la circulation et du stationnement des engins motorisés et des promeneurs sur la commune de Saint-Lô-d’Ourville à l’aide d’une installation légère.

Photo du périmètre de protection (Régis Purenne)

---> 9. fiche protection DDTM Saint-Lo d’Ourville : télécharger !

Secteur est du Cotentin :

  • Réunions de concertation en 2010 pour une installation de panneaux d’informations sur la laisse de mer et son intérêt en 2011 aux cales d’accès de la côte est (mesure envisagée par le PNRMCB dans le cadre du Docob pour 2010 ou 2011),
  • Installation d’un enclos léger avec information des touristes sur Tatihou comme cela a été réalisé en 2009 par le GONm (GONm - SyMEL).

Secteur de la baie de Seine : le « déblaiement » des galets sur le haut de plage sera repris afin de canaliser la circulation sur Pennedepie (GONm).

Photo de déblaiement à Pennedepie (Sophie Akermann)

4.3. Axe 3 : communication

Dans le cadre d’un plan régional d’actions, une communication envers les différents acteurs et le public est nécessaire.
Premièrement, il s’agit d’informer du lancement de ce plan :

  • les collectivités territoriales concernées,
  • les administrations concernées,
  • les responsables de la police de la nature en Basse-Normandie,
  • les acteurs de la protection de l’environnement en Basse-Normandie.

Deuxièmement, le grand public devra être tenu informé des actions réalisées dans le cadre de ce plan : suivis, études et expérimentations. Une sensibilisation à la protection du gravelot à collier interrompu et à la laisse de mer va de paire avec cette information. La communication autour du gravelot à collier interrompu ne devra pas être déconnectée d’une communication plus globale sur la gestion et la préservation du littoral.
Troisièmement, l’ensemble des expériences et conclusions de ce plan pourront être portées à connaissance de toutes les structures et personnes intéressées par l’espèce à l’occasion d’un colloque par exemple.

Article de presse "La Manche Libre" 03/04/2010

Article de presse "Ouest-France" 29/03/2010

Article de presse "Ouest-France" 19/07/2010



---> 10. Reportage photo de Lucie Papin en téléchargement



Bilan de l'année 1 présenté en réunion de comité de pilotage

Bilan de l'année 2 présenté en réunion de comité de pilotage
  • Une bibliographie sera bientôt en ligne…
  • Liens vers d’autres sites…
-->